À propos du projet

Appuyer et soutenir la création des industries créatives du secteur des Métiers d’Art

Les Métiers d’Art se caractérisent notamment par « une capacité à créer des emplois non délocalisables et des produits à forte valeur ajoutée » (Métiers d’art, données et repères). Pourtant, la petite taille de ces entreprises, le manque de formation à l’entrepreneuriat au sein des formations liées aux métiers des savoir-faire, le besoin à main-d’œuvre qualifiée, le caractère souvent unipersonnel des structures, leurs dispersions sur le territoire, leur isolement fragilisent ces structures et leurs fondateurs. Ces chefs d’entreprises doivent souvent mener de front différentes missions : production, création, communication, markéting, comptabilité et de gestion. Hormis le fait qu’il soit difficile de posséder l’ensemble de ces compétences pour une unique personne, ils ont aussi des difficultés de financement et de trésoreries. Pour beaucoup, ils se retrouvent dans des situations de précarités et de fragilité.

Les Métiers d’Art, alliant la dimension économique à la dimension artistique et culturelle, sont un atout au développement économique local et durable. Il est donc nécessaire et urgent de mettre en place une démarche structurée visant à donner à ces entreprises de ce secteur professionnel des moyens matériels et immatériels pour se développer.

C’est pour répondre à cet enjeu que Le Raffut propose un incubateur (l’IMA) et un lieu de résidence (Les Ateliers de Lyon) pour appuyer et soutenir la création des industries créatives du secteur des métiers d’art.